Un portail est défini comme une grande porte permettant d’entrer dans un domaine, un lieu ou un endroit. Il sépare l’extérieur de l’intérieur de la propriété et se dresse en une clôture ouvrable. Il existe plusieurs matériaux de fabrication de portails à savoir le PVC, l’aluminium, le fer forgé, le bois et l’acier. L’acier est sans doute le moins demandé sur le marché à cause de son prix pas très abordable à la majorité de la clientèle.

Caractéristiques d’un portail en acier

Il faut savoir discerner la différence entre le fer et l’acier. L’acier est un alliage composé de fer et de carbone. Cette composition rend le produit solide, léger et résistant, car l’existence de carbone apporte une souplesse à l’élément. Ainsi, pour distinguer l’acier du fer, il suffit de calculer le taux de carbone ou simplement le peser : il doit être plus léger que le fer.

Un portail en acier peut se décliner sous différentes formes (rectangulaire, arrondie, oblique, en vagues, etc.) et avec diverses finitions : plein, ajouré ou semi-ajouré. Il peut s’ouvrir manuellement ou automatiquement en étant coulissant ou à battant. Un portail en acier doit être traité avant d’être commercialisé ou être installé. Le traitement comme l’antirouille, le thermo laquage, la galvanisation à chaud, etc. lui permet d’éviter la rouille et d’accroître sa durabilité.

Atouts et faiblesses d’un portail en acier

Comparée aux autres matériaux, l’acier est plus robuste tout en étant souple et malléable, des qualités qui rendent son installation aisée. Un portail en acier est imperméable à la pluie, résiste bien aux chocs et le traitement antirouille lui permettra une durabilité incomparable. Il est moins léger que le fer et sa facilité à être manié permet de l’ incorporer dans le décor et d’avoir le design voulu. La fabrication de portail sur mesure est possible avec un portail en acier pour la même raison.

Toutefois, sa grande faiblesse réside dans le fait de ne pas résister aux températures très basses et à l’air à forte salinité, autrement dit à la corrosion. D’où la nécessité de son traitement avant la fabrication et sa maintenance régulière au cours de sa durée de vie. À tire d’exemple, le portail d’une demeure implantée au bord de la mer doit être galvanisé à chaud et celui d’une maison se trouvant dans une région où l’hiver est très rude doit être thermo laqué. Enfin, avant l’achat du produit, il est prudent de se renseigner et de vérifier si le traitement anticorrosif et peinture antirouille a été effectué sur le portail.

À titre indicatif, le prix d’un portail selon ses dimensions et la complexité de sa conception peut aller de 550 euros à 3 000 euros.

Devis urgent

1.Type de travaux à effectuer
2. Code postale