Le choix d’un portail s’avère crucial pour l’esthétique finale d’une habitation et de sa sécurisation. Sa dimension, sa durée de vie, l’esthétique voulue, le rapport qualité-prix du matériau sont autant de critères qu’il faut prendre en compte. À propos de matériaux, on peut choisir entre le PVC, l’aluminium, l’acier, le bois et le fer forgé. Les portails en fer forgé sont les plus classiques, car ils font référence aux temps anciens. En effet, ils ont constitué la majorité des portails des résidences des bourgeois durant les siècles précédents. Le portail en fer forgé commence à revenir en force dans le marché de portails surtout après la découverte du traitement antirouille.

Spécificités d’un portail en fer forgé

Le fer forgé est un matériau obtenu à partir du minerai de fer chauffé au feu de bois. Il est esthétique et de plus sécurisant. Le travail du fer forgé à l’ancienne est le fruit d’un savoir-faire artisanal qui se perpétue de père en fils pendant plusieurs générations. Il est utilisé dans la fabrication des portails, des clôtures, des défenses de fenêtre, des barreaux, des grilles, des escaliers, etc. C’est pour cette raison que les portails en fer forgé sont synonymes d’élégance et de tradition. Ils peuvent compléter merveilleusement bien le look de la maison en étant contemporains, mais aussi traditionnels surtout avec ses pointes et rosaces.

Atouts et défauts d’un portail en fer forgé

Comme atouts, les portails en fer forgé sont chics, esthétiques, solides, car ils résistent bien aux chocs. Ils possèdent une durée de vie très élevée et assurent une bonne protection à la propriété. On peut modeler de plusieurs manières le fer afin de donner un modèle unique et un design personnalisé au portail. De plus, les portails en fer forgé sont disponibles sous plusieurs teintes pouvant satisfaire toutes les préférences.

En revanche, les inconvénients d’un portail en fer forgé résident dans son entretien. En effet, il est nécessaire d’appliquer une peinture spéciale fer ou un traitement anticorrosion tous les 4 ans ou même de 7 ans selon les marques de peintures. De plus, ce modèle a un poids élevé, le rendant difficile à pousser pour l’ouvrir. Il est donc plus pratique de le motoriser. Enfin, un autre inconvénient du portail en fer forgé en est le prix. En effet, les modèles sur mesure avec beaucoup d’ornements sont très onéreux.

Prix d’un portail en fer forgé

Le prix d’un portail en fer forgé varie en fonction du modèle, des dimensions et des motifs choisis par le propriétaire. On peut l’obtenir à partir de 300 €, mais son prix peut atteindre 2 000 €. À ces prix peuvent s’ajouter 400 € à 900 € si on opte pour un portail à système d’ouverture automatique.

En outre, certaines enseignes proposent des portails en kit qu’on peut poser soi-même en suivant les consignes du guide qui l’accompagne.

Devis urgent

1.Type de travaux à effectuer
2. Code postale